Changer de métier à 35 ans
Ecrit le 11/08/2020
|
Mise à jour le 03/04/2021

Changer de métier à 35 ans

changer de metier a 35 ans

 

Vouloir changer de métier à 35 ans, après seulement quelques années d’expérience professionnelle, peut surprendre votre entourage. Cela n’a pourtant rien de si extraordinaire : d’après une étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), les jeunes seraient plus nombreux à se reconvertir que leurs aînés : le pourcentage est de 16 % pour les 40-50 ans contre 22 % pour les 30-39 ans (et 33 % pour les 20-29 ans).

 

Pourquoi est-ce plus facile de changer de métier à 35 ans ?

Si le nombre de reconversions professionnelles est plus important chez les plus jeunes travailleurs, c’est surtout parce que ces derniers ont moins de contraintes personnelles. Pas d’enfant, ou alors ceux-ci sont suffisamment jeunes pour que le coût de leurs études supérieures ne soit pas abordé immédiatement. Pas toujours de crédit immobilier. Bref, le risque ressenti est moins important.

Ce qui explique d’ailleurs que les personnes qui changent de métier dans la trentaine le font plus souvent par choix que leurs aînés (qui sont parfois eux forcés à cette option à cause de circonstances professionnelles extérieures à leur volonté).

Retrouver les bancs de l’école quelques années plus tard.

Il est aussi plus facile de se remettre aux études quand le cerveau est encore jeune et frais. Par ailleurs, la différence d’âge avec les autres étudiants sera moindre, ce qui facilite l’intégration des trentenaires.

Et cette option peut se prendre aussi bien après un parcours universitaire (les banquiers qui se reconvertissent ne sont pas qu’une légende urbaine) qu’après des études avortées. Parfois, l’adolescence n’est pas le meilleur moment pour se concentrer sur son avenir. Parfois, le manque de moyen ou de réussite a poussé certains à abandonner leurs études plus tôt que prévu.

Recommencer à étudier à 35 ans est donc une opportunité pour beaucoup de personnes.

Des employeurs plus faciles à convaincre

Il est vraisemblablement plus facile de persuader un employeur potentiel de vous embaucher quand vous avez 35 ans, même si vous débutez dans un métier : vous avez une expérience derrière vous qui vous donne une certaine seniorité ainsi qu'une maturité relationnelle qui vous permettront de vous intégrer à une équipe et d'être crédible face à un client.

Vous avez également de nombreuses années de travail devant vous (on vous le souhaite!) qui vous permettront de développer votre potentiel et d'apporter de plus en plus de valeur à l'entreprise - sans le coût des erreurs commises par vos puînés.

Des nécessités à prendre en compte

Néanmoins, un parcours de reconversion n’est pas toujours un sentier de roses. Ou, plutôt, vous risquez d’y rencontrer quelques épines.

Il faudra parfois accepter une diminution de revenu, ne serait-ce que pendant le temps de la formation. Ainsi que l’éventuelle incompréhension de votre entourage.

Si vous vivez en couple, le soutien de votre conjoint·e sera indispensable pour mener à bien votre projet. À 35 ans, on ne prend plus les décisions comme à 20 ans. Vous devrez être conscient·e de leurs conséquences, financières comme organisationnelles. Ainsi, si vous avez un bébé qui vient de naître et qui pleure toutes les nuits, il pourrait être préférable de reporter votre projet, ne serait-ce que de quelques mois. Ainsi, vous ne serez pas celui qui pleurera pour la suite de l’histoire.

Inscrivez-vous à la Newsletter !

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !
En validant le formulaire, j'accepte que mes données soient utilisées dans le cadre de la relation commerciale
avec Genius Transition et l'envoi de sa newsletter.
Je peux me désabonner à  tout instant sur simple demande email à contact@genius.biz

Newsletter

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !

Recevoir la brochure

Nous suivre

hello world!
crossmenu