Virginie Rastello : “J’offre au monde mon talent”
Ecrit le 16/07/2020
|
Mise à jour le 03/04/2021

Virginie Rastello : “J’offre au monde mon talent”

 

Nantaise de 47 ans et maman de trois enfants, Virginie Rastello est une femme qui n’a jamais cessé de rêver.  

Dès son plus jeune âge, elle voue une passion à l’art mais aussi à la guérison. Entre écuyère dans un cirque ou médecin sans frontière, son cœur balance. Quelle vocation sera la sienne ?

Quarante ans plus tard, Virginie concilie aujourd’hui ses deux passions dans son métier de coach. Mais cela après avoir emprunté plusieurs chemins... 

Femme au grand cœur, elle décide de s’orienter vers des études politiques à l’IEP de Grenoble pour devenir diplomate. Mais après plusieurs stages en ambassade, c’est la désillusion et la jeune femme s’aperçoit que cet univers ne correspond pas à ses valeurs et ce à quoi elle aspirait. 

 

“J’avais envie de contribuer à la paix et à la réconciliation”

Après ses études, elle profite d’une année sabbatique où elle quitte la France pour l’Asie du sud-est. De l’Inde à Bali, ce voyage initiatique lui fait découvrir la richesse spirituelle de ces pays. Elle s’initie au bouddhisme et découvre une nouvelle façon de vivre et d’appréhender le monde qui l’entoure. 

Pour elle, ce voyage est un véritable bouleversement dans sa conception de l’humanité et vient renforcer l’envie d’aider les autres. Dès son retour en France, elle postule pour deux missions humanitaires en Yougoslavie et au Soudan où elle restera près de 3 ans. Cheffe de projet sur des programmes humanitaires, elle pilote les différentes actions et gère des budgets en millions de dollars. Pour elle, ces missions sont un vrai choc. 

 

“Je n’étais pas prête à voir tant de misère. Pour une occidentale privilégiée, il est difficile de voir la réalité du monde en face.”

Après cette expérience bouleversante, Virginie revient en France traumatisée par ce qu’elle a vécu, et avec un gros problème de santé suite à ces voyages. Une fois remise sur pied, elle est recrutée par l’ADIE, un organisme spécialisé dans les micro-crédits pour aider les entrepreneurs à lancer leur activité. Pour elle, ce métier est riche de sens car il permet d’accompagner la dynamique entrepreneuriale de personnes ambitieuses et prêtes à se donner les moyens de réussir. D’abord conseillère, elle devient assistante du directeur régional des Pays de la Loire où elle a en charge de nombreux projets. 

 

“Ce qui m’intéresse, c’est l’humain. Pas les tableaux Excel. Lorsqu’on est cadre, on ne gère que des budgets et des tableurs.”

À 35 ans, alors qu’elle est mariée, qu’elle est maman et qu’elle semble avoir réussi sa vie, elle s’ennuie. Elle nous explique avoir perdu le sens de son travail lorsqu’elle est devenue cadre.

Avec sa famille, elle s’exile pendant un an en Amérique du Sud pour porter des projets solidaires et environnementaux aux côtés d’associations locales. Là encore, elle opère une nouvelle transformation en rencontrant des chamanes et des personnalités fortes. 

Accompagner les gens à trouver leur chemin grâce à la conscience de son corps et la spiritualité devient une évidence. À son retour en France, elle décide reprendre les études pour monter sa propre structure et ses propres outils afin d’accompagner les personnes dans leur développement personnel et professionnel. 

 

“Ce qui m’anime c’est d’accompagner l’humain afin qu’il contribue au bien-être du vivant, des hommes et de la nature.”

Elle monte son entreprise, Luminescences, en avril 2012 et intervient dans plusieurs domaines : la formation sur des thèmes liés à la connaissance de soi, le management, la communication, l'identité professionnelle ; le coaching et la danse libre et intuitive.

Au fil des années, elle continue de se former pour transformer sa façon de travailler. Par les pratiques narratives et la danse libre et intuitive, elle apprend à s’exprimer avec son corps, avec ses tripes. 

 

“J’adore la danse ! C’est une façon d’incarner qui nous sommes vraiment.”

Selon elle, certains entrepreneurs ont du mal à se lancer ou à passer à l’étape supérieure tant qu’ils ne ressentent pas leur “boussole intérieure”. 

L’essentiel de son travail consiste à aider les personnes à aligner 3 éléments : le cœur, l’esprit et le corps. Pour autant, la danse libre et intuitive intervient généralement après des séances de coaching ou une expérience narrative qui aident à se recentrer sur ce qui est essentiel. Il s’agit de débloquer des émotions et apaiser des craintes. 

 

“J’accompagne les entrepreneurs à mettre leur vie en mouvement et à se réconcilier intérieurement.”

En novembre, elle collaborera avec Genius dans le cadre d’un atelier consacré à l’accélération de la manifestation du projet entrepreneurial. Dans le cadre de cet atelier, l’objectif est d’aller réveiller le génie créateur caché au fond de nous. 

Lorsqu’on lui demande pourquoi Virginie a choisi la danse pour s’exprimer et aider les entrepreneurs, elle répond sans hésitation. Pour elle, les hommes sont nés danseurs et chanteurs. Elle prend d’ailleurs l’exemple des enfants qui passent leur temps à chanter et danser. Le mouvement se révèle être une véritable énergie créatrice qu’il faut retrouver lorsqu’on vieillit.

“Il y a une créativité joyeuse dans notre corps qui nous porte dans la vie.”

Si la méthode de Virginie Rastello se différencie des méthodes habituelles de coaching, elle explique que chaque entrepreneur doit adopter sa propre méthode pour atteindre ses objectifs. En effet, il ne s’agit pas d’affronter ses peurs en permanence mais de trouver le moyen de les contourner lorsque c’est possible. 

“A chaque fois que j’ai changé de vie, je suis devenue qui je dois être vraiment.”

Évidemment, les transformations professionnelles ne sont pas toujours évidentes et le parcours de Virginie l’a fait douter. 

Passer du statut de cadre, avec une rémunération fixe au statut d’entrepreneur peut-être un vrai challenge. Surtout lorsque l’on est parent…Virginie l’admet, il lui a fallu trois ans pour réussir à se dégager un salaire correct et vivre de sa nouvelle activité. Mais si elle a pu avoir des inquiétudes financières lors des années les plus difficiles, elle n’a pas lâché la barre et a maintenu son cap. Aujourd’hui, elle ne regrette aucun de ses choix. Maîtresse de son temps, elle gère son emploi du temps comme elle le souhaite. Cette transition professionnelle a été pour elle une révélation qui lui permet une créativité permanente. 

 

“Aujourd’hui, je suis exactement à ma place et en train de faire ce pour quoi je suis douée.”

Aux entrepreneurs, aux jeunes, au monde, elle dit : ne cessez jamais de croire en vos rêves !

Inscrivez-vous à la Newsletter !

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !
En validant le formulaire, j'accepte que mes données soient utilisées dans le cadre de la relation commerciale
avec Genius Transition et l'envoi de sa newsletter.
Je peux me désabonner à  tout instant sur simple demande email à contact@genius.biz

Newsletter

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !

Recevoir la brochure

Nous suivre

hello world!
crossmenu