Yannick Bothuan : “J’ai découvert la force des alliés pour faire basculer mon mode de pensée.”
Ecrit le 31/07/2020
|
Mise à jour le 03/04/2021

Yannick Bothuan : “J’ai découvert la force des alliés pour faire basculer mon mode de pensée.”

À 46 ans, marié et papa de deux filles, Yannick Bothuan est passionné de transmission de savoirs et d’interactions humaines. Après avoir changé de vie professionnelle en quittant l'Education Nationale il y a une dizaine d’années, ce Breton exilé à Paris entame une nouvelle transformation avec le séminaire Genius.

Après des études scientifiques et avec une appétence particulière pour les sciences de la vie et de la Terre, Yannick devient professeur des écoles à Brest. Il exerce son métier avec passion pendant 7 ans auprès d’enfants de CM1 et CM2.

Pour reprendre ses mots, l’enseignement est un peu comme une série télé : “après 7 saisons, on a l’impression que l’histoire ne se renouvelle plus”. Même s’il adore les enfants et transmet son savoir avec passion, il se lasse de ce scénario qui se répète chaque année et décide de changer de vie.

 

“J’avais une grande envie de bouger. Je n’avais pas de contraintes et j’ai pris beaucoup de plaisir à réétudier. On n’appréhende pas les études de la même façon à 30 ans qu’à 20.”

 

Son besoin de changement l’amène à reprendre ses études à l’âge de 35 ans. Pour lui, cette expérience est un véritable renouveau. Alors sans contrainte familiale et sans attache particulière, il prend énormément de plaisir à étudier et passe quatre ans à travailler avec passion. Il enchaîne deux formations : un master de paléontologie puis un master de muséologie au sein du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

En 2013, il saisit l’opportunité de rester dans cette institution pluriséculaire et devient chargé de projets et de médiation scientifique auprès du public.

Pour Yannick, cette nouvelle expérience professionnelle est extrêmement enrichissante. À la fois au contact des scientifiques, du public et d’autres professionnels du Muséum, il continue à transmettre et à utiliser le savoir comme un outil d’échange et de communication entre les Hommes.

En fin d’année dernière, alors qu’il termine 6 ans de CDD pour passer à un CDI, Yannick traverse une période de remise en question. Il découvre Genius par le biais d’Yves-Henri Robillard.

Toujours dans le mouvement et souhaitant continuer à grandir. il expérimente le séminaire Entreprends la vie qui t’inspire en mars 2020 pour lever ses doutes et ses blocages.

Pour lui, ces trois jours sont une véritable prise de conscience de son amour pour la transmission et les relations humaines. S’il n'envisage pas de changer de métier dans l’immédiat, Yannick imagine déjà qu'il y aura une dimension humaine encore plus forte dans son avenir professionnel.

 

“Ce séminaire de trois jours m’a fait prendre un véritable virage. J’y ai trouvé beaucoup d’écoute, d’amour et de bienveillance.”

Pour faciliter les échanges et créer une véritable cohésion de groupe, les formateurs ont créé des groupes de travail, les “familles Genius” où chacun a pu trouver sa place. Par groupe de 4-5 personnes, les participants sont amenés à explorer leur moi intérieur et tenter de lever les croyances et les peurs qui les bloquent.

Yannick nous explique que cette “famille” permet de se constituer un véritable cercle de confiance. C’est aussi pour lui l’occasion d’agrandir son réseau et faire la connaissance d'entrepreneurs, de coachs ou de collaborateurs qui, comme lui, ont des compétences à transmettre aux autres.

Alors que le confinement lié à la crise de Covid-19 est arrivé juste après le séminaire, le lien entre les participants a été maintenu grâce à des échanges en visio. Pour Yannick, ces moments de retrouvailles virtuelles sont des temps forts d'échanges. Grâce à la récurrence de rendez-vous et aux défis lancés, Yannick est convaincu que ce travail collectif l’aide à avancer et mieux vivre cette période difficile.

 

“J’ai compris que derrière nos peurs et nos fragilités, il y des croyances et des préjugés sur lesquels on peut agir.”

 

Ce qu’il apprécie par-dessus tout dans l’expérience Genius, c’est le sens qui est donné au travail qui est fait. Chacun reste libre d’avancer à son rythme, sans jugement ni reproche. Il a été très surpris par l’engagement personnel que chacun des membres de sa “famille Genius” a pu mettre dans ce travail.

Il existe comme une ligne de vie, un filet de sécurité, constituée de beaucoup de bienveillance. Si les participants sont amenés à se redécouvrir et à se dépasser pour trouver leur flow, c’est la technique des petits pas qui permet d’avancer sans tomber.

 

“C’est impressionnant de voir combien on peut se mettre d’obstacles dans la vie et fascinant de s’apercevoir qu’ils sont franchissables. Pour cela, pas de miracle. C’est la technique du petit pas.”

 

Il a découvert qu'il n’existe pas de miracle pour trouver son chemin, que le miracle c'est chacun de nous. Et qu'à moins d’avoir toujours été porté par son parcours de vie, par son métier, on ne change pas de vie en un claquement de doigts, il faut y aller pas à pas.

Yannick est convaincu que les alliés qu'il a trouvés à Genius lui permettent de maintenir le cap, d'éclaircir ses horizons et de le challenger avec des défis qui lui sont adaptés.

Si vous aussi, comme Yannick, vous vous dites qu'il est temps de changer quelque chose dans votre vie,  découvrez le séminaire qui peut vous y aider .

Inscrivez-vous à la Newsletter !

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !
En validant le formulaire, j'accepte que mes données soient utilisées dans le cadre de la relation commerciale
avec Genius Transition et l'envoi de sa newsletter.
Je peux me désabonner à  tout instant sur simple demande email à contact@genius.biz

Newsletter

Recevez dès maintenant des articles et des portraits qui
pourront vous inspirer pour enfin entreprendre la vie qui vous inspire !

Recevoir la brochure

Nous suivre

hello world!
crossmenu